Accueil > Événements > Publications > « Essay on the Principle of Population » Thomas Malthus

1798

« Essay on the Principle of Population » Thomas Malthus

Article créé le 20 janvier 2012, dernière mise à jour 13 septembre 2012


Voir en ligne : Essai sur le principe de population Thomas Robert Malthus

La thèse de Thomas Malthus propose un discours sur la pauvreté   et l’accroissement de la population au début de la révolution industrielle. Il montre qu’à cette période la croissance de la population mondiale suit une courbe exponentielle et que les ressources croissent de façon arithmétique ; il en conclut à l’inévitabilité de catastrophes démographiques, à moins d’empêcher la population de croître.

Pasteur de profession, il doit porter secours aux plus pauvres et les sensibilise à faire des enfants seulement s’ils peuvent les assumer. Selon lui, les ressources alimentaires   ne sont pas suffisantes pour satisfaire aux besoins de tous.

Cependant ses prévisions ne se sont pas réalisées suite aux facteurs suivants :
- Une transition démographique a été observée dans les pays développés où le nombre de naissance s’est mis à chuter, si bien que de nombreux pays développés n’atteignent aujourd’hui pas le seuil de remplacement des générations (qui correspond à un taux de fécondité de 2,1).
- L’apparition des engrais et la mécanisation de l’agriculture a permis d’augmenter la productivité des récoltes.
- De nombreux Européens ont migré vers les États-Unis et les colonies à cette période.

De nombreuses réflexions sur l’accroissement de la population mondiale et le partage des ressources (relations environnement  -population), ainsi que sur la pauvreté   ont suivi. Dans les années 1970, les théories malthusiennes ont été reprises par certains mouvements civils. L’Inde et la Chine ont adopté une politique malthusienne de contrôle de la natalité.