Physique théorique

La physique théorique traite les aspects théoriques des lois de la physiques et en développe le formalisme mathématique. Elle constitue un champ d'études intermédiaire entre la physique expérimentale et les mathématiques.

Physique appliquée

La physique appliquée s'intéresse à l'étude des applications industrielles potentielles issues de la recherche fondamentale.

Physique de la matière condensée

La physique de la matière condensée étudie les propriétés de la matière dans les phases « condensées » qui apparaissent dans les systèmes dont le nombre de constituants est grand et les interactions entre eux sont fortes.

Physique nucléaire et corpusculaire

La physique des particules explore les constituants les plus élémentaires et fondamentaux de la matière, les rayonnements et leurs interactions.

Accueil

La physique est universelle, son enseignement aussi. A Genève, cette science prend une couleur particulière.

Si son Université a depuis toujours formé et hébergé d'excellents physiciens, elle s'enrichit également d'une collaboration étroite avec le CERN, son très proche voisin depuis plus de 50 ans.

Le rayonnement de la Section de physique de l'Université de Genève dépasse les frontières du pays, notamment grâce aux travaux décisifs de ses chercheurs publiés dans les revues les plus prestigieuses, dans des domaines aussi divers que l'astrophysique, les nouveaux matériaux, la physique des particules, la cryptographie, la cosmologie, la physique mésoscopique, etc.


Un ancien doctorant en physique de l’UNIGE lauréat de la médaille Fields.

Martin_HairerIl a grandi à Genève et étudié à l’UNIGE. Martin Hairer s’est vu décerner, mercredi 13 août, la médaille Fields, la plus haute distinction internationale en mathématiques, lors du Congrès international des mathématiciens à Séoul. Il partage cet honneur avec Artur Avila, directeur de recherche au CNRS, Manjul Bhargava, professeur à l’Université de Princeton, et Maryam Mirzakhani, professeure à l’Université de Stanford, la première femme à obtenir cette distinction.

Né en 1975, Martin Hairer est actuellement professeur à l’Université de Warwick. Après avoir obtenu un Bachelor en mathématiques, suivi d’un Master en physique à l’Université de Genève en 1998, il a défendu sa thèse en physique théorique sous la supervision du professeur Jean-Pierre Eckmann, en 2001, au sein de la Faculté des sciences de l’UNIGE.

AGENDA

Conception et réalisation : Sur Mesure concept