Doctorat ès sciences, mention physique

La thèse, bien plus qu’un travail personnel, est une aventure qui prépare aussi bien au métier de chercheur qu’à l’enseignement. A côté de leurs recherches qui s’effectuent toujours sous les auspices d’un professeur, ces futurs «docteurs» doivent encore suivre cours et colloques ainsi que diriger des travaux pratiques et donner des séminaires. La thèse s’inscrit généralement dans le domaine de spécialisation que l’étudiant a choisi en troisième année de bachelor ou lors de son Master. Elle doit généralement se conclure dans un délai de trois à cinq ans.

Pour entrer dans le programme doctoral de la Section de physique, il faut disposer d’un Master en physique d’une Université qui adhère au système européen d’études, dit système de Bologne, ou d’un titre universitaire jugé équivalent. Les candidatures sont évaluées par la commission d’équivalence de la Section.

Les études doctorales consistent en trois volets :

  • Enseignement spécialisé, dans le cadre du 3ème cycle de physique en Suisse romande
  • Participation active dans les colloques, séminaires et écoles spécialisées, organisés par la Section et ses départements
  • Travail de recherche personnel, intégré dans un groupe de recherche du professeur responsable
Agenda de la Faculté

Conception et réalisation : Sur Mesure concept