Situation budgétaire 

L'ACIL, soutenue en ce sens par la majorité des directeurs et directrices de départements de notre Faculté, signataires d'un appel collectif, s'est associée à l'automne 2015 à la mobilisation de la fonction publique contre les mesures budgétaires décidées tantôt par le Conseil d'Etat, tantôt par le Grand Conseil. Pour ce qui est des secondes, le projet de loi 11398, dit "Personal Stop", visant le gel général des dépenses de l’Etat, a d'abord fait l'objet d'un référendum avant d'être abrogé début 2016. Quant au projet de loi 11594, qui vise notamment à soustraire l’Université de la loi sur le traitement du personnel de l’Etat (LTrait), il est actuellement en suspens devant la commission ad hoc sur le personnel de l'Etat. L'ACIL continue de garder un œil sur ce dossier, qu'elle ne juge pas sans conséquences potentielles pour les membres du CCER (voir notre analyse).

En ce qui concerne les mesures prévues dans le projet de budget 2016 présenté par le Conseil d'Etat, il faut s'attendre à des coupes pouvant aller jusqu'à 5%. L'ACIL a engagé le dialogue auprès du décanat, qui s'est voulu rassurant, et reste saisie du dossier.